ūüźĄ ¬ę¬†Nous voulons des paysans¬†¬Ľ retour sur la table-ronde

Dimanche 4 juillet, nos b√©n√©voles √©taient pr√©sent-e-s √† Plomelin pour la premi√®re √©dition de la ¬ę¬†Faites pour l’environnement¬†¬Ľ. St√©phane et Ga√ęlle, tous deux co-pr√©sident et co-pr√©sidente de Sur un Air de Terre, y ont organis√© et anim√© une table-ronde sur la transition agro-√©cologique, au nom du mouvement ¬ę¬†Nous voulons des Paysans¬†¬Ľ. Echange tr√®s riche avec des exploitants agricoles et des √©lus locaux. Nous vous proposons ici quelques-unes des r√©flexions et r√©ponses apport√©es par les acteurs et actrices de la profession aux questions pos√©es.

1- Quel modèle agricole souhaitez-vous pour demain ?

– une agriculture respectueuse de l’environnement et du sol.

Рà taille humaine et qui respecte les éleveurs(circuit court, vente directe)

– √©conomiquement viable (qui n’ait pas besoin de subventions pour fonctionner)

Рco-construite et co-gérée en partenariat avec tous les acteurs paysans, citoyens, société)

2- Les politiques France et Europe vont-elles dans le bon sens ?

– A priori non : probl√®me de la PAC , subventions √† l’hectare qui poussent √† l’agrandissement

– les agriculteurs survivent gr√Ęce aux ¬ę¬†perfusions¬†¬Ľ de l’Etat

3- Que faudrait-il faire ?

– Porter le grand mouvement appel√© ¬ę¬†Pour une autre PAC¬†¬Ľ qui a vu le jour et d√©nonce l’aide √† l’hectare.

– Si subventions il y a, il faut les diriger davantage vers ce qui est vertueux pour l’environnement.

– r√©mun√©rer correctement les paysans et √©leveurs, payer le juste prix des choses, dans ce cas il n’y aurait pas besoin d’aide

4- Que peuvent faire les élus ?

Рréunir les porteurs de projets et les agris futurs retraités

Рréunir les bios et conventionnels.

Рfaire des réserves foncières et les mettre à disposition de porteurs de projets

– se former sur les outils d’acc√®s au foncier (formation propos√©e par Terre de Liens sur ces outils le 28 septembre prochain √† Combrit, √† destination des √©lus)

– r√©aliser un diagnostic pr√©alable sur chaque commune (quelles friches ? quels futurs retrait√©s ? combien d’hectare √† disposition?)

5- Que peuvent faire les citoyens ?

РFaire pression sur les élus pour aller vers une autonomie alimentaire

– Aider √† l’installation de paysans en montant des GFA ou SCI

6- 3 voeux ?

– consommer local

Рune vraie loi qui encadre la spéculation foncière

Рreconstituer les haies bocagères

– rendre la Bretagne auto-suffisante pour la culture du sarrasin

– Pour une alimentation saine pour tous : mise en place d’une S√©curit√© Sociale d’acc√®s √† l’alimentation

РFaire de la Terre un bien commun, mettre fin à la propriété privée en prenant modèle sur ce que propose Terre de Liens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page