☢ Cyberaction : Pas de réacteur nucléaire SMR (ni EPR), ni à Cordemais, ni ailleurs !

Cyberaction proposée par Sortir de Nucléaire Pays Nantais : Par un communiqué du 22 octobre 2021, Mme Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, se prononce en faveur de l’implantation d’une « petite centrale nucléaire » (SMR, acronyme de Small Modular Reactor) à Cordemais, entre Nantes et Saint Nazaire. Mais a-t-elle conscience de l’absurdité et de la dangerosité de sa proposition ?

Le projet de réacteurs nucléaires de type SMR n’est qu’une illusion, issue de la technologie des réacteurs militaires des sous-marins et porte-avions, qui, si les pré-études aboutissent, ne verrait le jour, au mieux, qu’en 2035 :

  • bien trop tard pour assurer la continuité de l’activité de production électrique de la centrale thermique à flamme de Cordemais dont la fermeture est programmée plus tôt (2024 ou 2026),
  • bien trop tard face à l’urgence climatique.
    Par ailleurs, le coût du kWh issu de SMR serait hors de prix par rapport au coût du kWh issu des énergies renouvelables.

Pour la suite et la signature, c’est ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page