🆘 Pétition lancée par Accueil des réfugiés dans le Cap

Accueil des réfugiés dans le Cap (29770) accompagne, depuis bientôt 5 ans, un jeune Malien, Mahamadou TOUNKARA dit Momo.Devant le blocage de sa situation et la menace d’une Obligation de Quitter le Territoire Français, nous avons décidé de publier une pétition. Nous nous adressons à vous pour que vous la signiez mais aussi que vous la diffusiez auprès de vos réseaux.Plus les signatures seront nombreuses, plus la demande de régularisation de Mahamadou a des chances d’aboutir.

Pour signer, c’est ici

Marc et Denis, employeurs, et l’association Accueil des réfugiés dans le Cap (29770) ont lancé cette pétition adressée au préfet du Finistère et à une liste de décisionnaires*

Manifestez votre soutien à Mahamadou – jeune homme sans-papiers – et aux employeurs qui demandent à l’embaucher

Mahamadou TOUNKARA a effectué ses stages de formation dans l’entreprise SCOP Energie réfléchie située à Laz (29520). Les employeurs, Marc MAZEAS et Denis LE GOFF, étaient prêts à l’embaucher dès sa sortie du lycée des Métiers du Bâtiment de Pleyben, il y a plus d’un an. Ils ont fait les démarches nécessaires auprès de la préfecture. SANS REPONSE

Mahamadou a 21 ans. Il est arrivé à Quimper fin 2016. Il avait alors 16 ans et venait du Mali. A la rue, il a été accueilli par une famille qui a pourvu pendant plusieurs mois à son hébergement, sa scolarité, ses démarches administratives, etc. Il a noué des relations avec plusieurs familles et habitants du Finistère et continue à entretenir ces relations chaleureuses lors de visites régulières..

L’Aide sociale à l’enfance a pris le relais et a continué de financer son hébergement et sa scolarité. Très apprécié de ses professeurs, il a obtenu le baccalauréat professionnel de plombier / énergies nouvelles en juin 2020.

Parallèlement à son parcours scolaire et de professionnalisation, des démarches de régularisation ont été faites. Comme pour beaucoup de jeunes dans sa situation, cela s’est traduit par une OQTF (obligation de quitter le territoire français).

C’est inhumain !

C’est une aberration économique dans un secteur qui n’arrive pas à recruter ! Un secteur sous tension, celui des énergies nouvelles !

Nous demandons la régularisation de Mahamadou TOUNKARA qui est aujourd’hui parfaitement intégré et qui montre les compétences professionnelles pour un recrutement.

Accueil des réfugiés dans le Capmail : accueil.refugies.cap@gmail.com site : www.refugies-capsizun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page