⚠ Traitement des produits pyrotechniques dangereux

Nous relayons cette communication de Perrine Dagorn, chargée de communication pour S’y mettre * :

Comme vous le savez sûrement, il y a eu un grave incendie la semaine dernière sur l’UVED du Valcor. Il s’agit d’un « feu flash » causé par une fusée de détresse. 

Malheureusement, l’évènement de Concarneau nous rappelle l’importance de la prévention sur le traitement de ces produits pyrotechniques dangereux. C’est pourquoi je vous partage l’article publié sur le site de symettre.bzh sur la collecte des feux de détresse. Je vous invite à partager l’article autour de vous ou sur vos réseaux sociaux et à communiquer sur le sujet au sein de vos collectivités. Vous trouverez également sur le site PYRéO des supports de communication qui pourront notamment servir dans les déchèteries.
La procédure a changé. Depuis le 1er janvier 2022, tous les magasins d’accastillage qui commercialisent des feux de détresse pyrotechniques sont des points de collecte des feux périmés ou utilisés. Ils ont l’obligation de reprendre gratuitement ces produits, dans la limite des stocks maximum autorisés dans le magasin.
Par ailleurs, S’y mettre vient de publier un post sur la lettre ouverte du Valcor sur sa page Facebook.

*L’initiative S’y mettre est portée par le SYMEED29 en partenariat avec l’ensemble des collectivités du territoire. Elle est née d’une ambition commune : agir pour la réduction des déchets en encourageant les Finistériens à s’engager vers une consommation responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page