Chekib Abdessalam

À qui profite le crime nucléaire au Sahara?

25.00

Si l’humanité a suivi avec inquiétude et préoccupation les nuages en provenance de Tchernobyl, le siècle dernier, en mesurant le taux de la radiation dans les eaux, le ciel, la terre, dans le bétail et les aliments, … beaucoup d’entre nous ignorent les désastres causés par les 17 bombes nucléaires expérimentées dans le grand Sahara sous occupation française.

Leurs conséquences ont atteints plusieurs continents, Afrique, Europe, Asie, et continuent à faire des dégats sur l’humanité, la faune, la flore et l’environnement.

Ces expérimentations néfastes n’auraient jamais eu lieu si les acteurs politiques connus n’avaient pas donné leur bénédiction.

Cet ouvrage évoque avec brio le volet caché de ce crime abominable visant la recherche de la puissance nucléaire française au détriment de millions d’êtres humains et de l’écosystème. Le mutisme des uns et des autres est hallucinant, délirant, voire choquant. L’auteur essaye d’expliquer les raisons politiques et économiques de cette mésaventure et de mettre les véritables maux sur les mots tout en mettant en exergue les responsabilités partagées entre l’État français et le FLN.

Le prix de ce marchandage secret entre les deux parties fut le rattachement du Sahara à la future entité qui s’appellera l’Algérie à l’insu des populations sahariennes et en déconsidérant la position antinucléaire du Sultan du Maroc Mohammed V.

Chakib ba Abdessalam est une voix de vérité qui placera les expérimentations nucléaires et chimiques dans le contexte actuel que malheureusement plusieurs acteurs tentent d’occulter. Volontairement ou involontairement ignoré par l’opinion internationale, ce drame humain historique demeure entier dans la mémoire et la chair des peuples de la Méditerranée. Il constitue une véritable hémorragie béante dans le système écologique mondial.

En effet, le silence et la manipulation des opinions publiques dans le cadre du démantèlement des armes de destruction massive, est une duperie qui cache les objectifs géostratégiques de ces expériences. D’autant que ces explosions se sont déroulées dans des zones désertiques considérées, jusqu’à nos jours, comme les plus déshéritées du monde. Ces facteurs qui relèvent de la démagogie et de la dissimulation n’apaiseront jamais les souffrances des victimes de la gerboise bleue et des autres expériences, présentées comme les dégâts collatéraux de cette tragédie complexe.

Cette attitude révèle aussi l’incompréhension des auteurs et de leurs acolytes locaux ainsi que leur incapacité à tirer les leçons de la seconde guerre mondiale après Hiroshima et Nagasaki.

Cette mort au ralenti affecte plusieurs millions de personnes encore en vie et atteintes par les séquelles de ce crime abject et écologique que ni l’équité, ni la réconciliation ne peuvent effacer.
Professeur Abderrahmane Mekkaoui,
politologue, expert dans les questions militaires et stratégiques

Disponible sur commande

Catégorie : Étiquette :
Auteur

Chekib Abdessalam

Editeur

Alfabarre

Panier
Retour haut de page