Gwenaël Le Houerou

Les bigorneaux – 10 façons de les préparer

8.00

Celui qui nous intéresse ici est le petit gastéropode marin noir, bref le vrai bigorneau (Littorina littorea) et qui est comestible.
À l’heure où l’obsession générale est d’aller toujours plus vite et d’être en permanence connecté, mettre à l’honneur le bigorneau qui, pour moi, breton de souche, de cœur et de tripes, est l’éloge même de la lenteur, est ma façon de nous rappeler l’urgence de prendre son temps, de laisser le temps nécessaire pour que les choses se fassent ! Lenteur dans la vitesse de déplacement bien sûr, même si personne n’a jamais vu cet animal se déplacer. Lenteur de la cueillette, lorsqu’enfants nous allions le pêcher. Soulever les touffes de goémons ou de grosses pierres, chercher cette mare, pas trop profonde où se cachent ces colonies de bigorneaux… des heures pour en ramasser suffisamment pour en faire le repas du soir. 

Rupture de stock

Catégorie : Étiquette :
Auteur

Gwenaël Le Houerou

Editeur

Editions de l’épure

Retour haut de page